Shame

Auteur : Envy Geppin
Année de publication : 1014

Chaque vie est source d’énergie.

« Telle est la croyance de Shame ».

Elle marchait le long des plaines, cette femme à la silhouette délicieuse, dessinée comme un être parfait.
Sa chevelure blanche brillante fendait les brises du vent, laissant apparaître son visage.
Ses yeux saphir illuminaient les cadavres qui jonchaient le sol.
Ceux qui la priaient, qui lui vouaient leur sagesse, avaient péri.
Baton à la main, elle tentait tant bien que mal de se frayer un chemin à travers ces décors apocalyptiques.
Dénudée de force, d’énergie spirituelle, elle ne pouvait qu’attendre. Le trône de Koshuur, et d’Equinéa allaient bientôt tomber.

Le piège était placé, nul ne pu prédire l’évènement qui allait suivre.
La rencontre des puissances avait tournée à l’avantage du mal.
Ils furent bannis, emprisonnés dans un monde où l’influence n’existait pas.
Un à un, les sceaux furent brisés, la guerre éclatât et tous furent vaincus sans peine.
Et au fil des secondes, des minutes, l’essence de la magie, venait de disparaître laissant libre court aux atrocités.

L’homme, l’orc, ni l’un ni l’autre n’avait jamais réellement pris attention à l’importance de Shame.
Forts de leurs connaissances, jamais ils ne crurent qu’un jour ils seraient privés de cette magie, de cette connaissance, de cette puissance.
Car avant tout, privés de leurs pouvoirs, ceux dont l’effort psychique était intense, devinrent inoffensifs face à la destruction.

Le retour fut brutal pour l’obscurité, le réveil des anciens provoqua celui de la déesse.
Un flot transparent traversa le ciel, rendant celui-ci trouble à la vue des mortels. Un mouvement de panique se fit ressentir dans l’air, la peur d’un nouveau sort, d’une incantation prête à détruire les derniers survivants du monde accaparait ces derniers.
La vague qui était apparue s’abattait sur eux, hommes, orc, sol,…Certains échappaient à cette matière.
La Magie était de retour, dans chaque être, dans chaque partie du monde.

Les mages sentirent l’énergie de retour, ils purent à nouveau compter sur la force de la nature, les éléments allaient à nouveau se déchaîner.

Et quand tout fut enfin fini, ils prirent conscience. Elle apparue devant eux, sages, guerriers, guerrières, mages,… Elle était entourée d’une aura bleue, celle-ci était chaude et réconfortante, tout en laissant un soupçon d’indésicion.
Ils baissèrent les armes, elle se tenait droite, et d’un geste gracieux, elle fit sortir de sa main une forme ovale, une énergie bleue, douce sans aucune agressivité…

« Voici l’énergie, la source de toute chose. Je vous la confie, celle-ci repose dans chacun de vous. Choisissez vos chemins. »

Elle laissa un blanc, les yeux de chacun écarquillaient de curiosité.
Que voulait-elle dire?

Elle mit deux doigts devant sa bouche et dans un silence elle prononça : « Vas Ilehm »
Le ciel devint sombre, les nuages noirs furent menacant, et dans un vacarme, un éclair jaillit du ciel.
Il se dirigea droit sur elle, la frappa de plein fouet colorant sa silouhette d’un jaune vif.
En une seconde, cette scène d’horreur se dissipa. Il n’y avait rien, le sol était intact, la verdure dans laquelle elle se trouvait ne portait aucune séquelle de cette décharge.
Par contre, Shame avait disparu.

Les témoins furent divisés, mais la majorité consacra un temple à l’effigie de Shame, écrivant des textes de leur vécu, parcourant le monde afin de trouver des récits sur cet être qui leur était apparu. Chaque découverte décrivait une femme aux cheveux blanc et aux yeux bleu saphir. On représentait Shame sous le symbole ø. Un rond dans une barre traversé de part en part. Le rond représentant la neutralité et les parties extérieurs, le bien ou le mal.
L’histoire de cette déesse reste floue, certains pensent qu’elle est la fille de la foudre et d’autres l’essence de la magie. Les theories restant infondées, certains disciples continuent leurs recherches.

– Retour –