Le clergé et ses secrets

Auteur : Urbain Montaigu
Année de publication : 1012

Durant le deuxième cycle Trimalien en l’an 432, le clergé de Trinsic fut fondé en même temps que l’ordre des chevaliers. C’était un groupement ecclésiastique fort particulier du village, mais qui était hautement respecté dans le cercle religieux.

Le clergé était sous la responsabilité de l’archevêque « Constant Ruby ». Un homme qui en vertu d’anciens privilèges attachés à son diocèse, bénéficiait d’une dignité supérieure à celle d’un évêque.

C’est aussi cet homme qui aurait découvert les grands secrets clérics, que renfermait un ancien temple d’Equinéa aujourd’hui détruit. Ses secrets combinaient la sagesse d’esprit ainsi que la force des lourdes masses, après avoir donné de l’or en offrande aux divinités, tout comme le faisaient les paladins.

Le seigneur Constant Ruby transmit son savoir à l’ensemble des évêques de Trinsic. C’est ainsi que le clergé, n’avait pas seulement pour but de bénir les chevaliers, mais il les accompagnait aussi au combat lors des grandes guerres.

Cependant, leurs apparitions sur les champs de batailles restaient très rares. Ne prêchant la violence que si la guerre osait mêler la religion avec le massacre.

Ça sera en l’an 812 quand Trinsic succomba tristement à la peste, que les secrets cléricaux furent oubliés pendant que l’ordre des chevaliers fut dissous.

*Une rumeur du royaume*

200 ans plus tard….

Un homme religieux fut répudié du clergé Brittainnois par le cardinal, pour avoir goûté au pêcher de la luxure. Le prêtre aurait malheureusement succombé au charme d’une jeune sorcière aux talents de séductrice.

Après avoir été surpris en train de désobéir à son voeu de chasteté dans un endroit insolite, l’homme fut excommunié sans possibilité de pourvoir encore pratiquer la religion un jour.

L’homme était couvert de honte et alla se réfugier sur les anciennes terres de Trinsic, où il fit la découverte d’un coffre étrange après avoir exploré les terres de fond en comble. Il y trouva un gros bouquin qu’il ne tarda pas à étudier dans un endroit secret, qu’il aurait découvert en fouillant dans l’Ouest de Trinsic.

Une rumeur circulait dans le royaume disant que l’ancien prêtre aurait trouvé les secrets du clergé et qu’il vivrait avec la sorcière qui l’aurait séduit.

Il semblerait aussi qu’il accepterait d’enseigner ses secrets à quiconque le mériterait réellement en échange d’un petit service.

– Retour –