Knonri

Auteur : Jhon Baduk
Année de publication : 1016

Le pouvoir est une quête dissimulée au plus profond de l’âme. Pour le dieu destructeur , cette quête fût sa raison d’être et l’est probablement toujours. Engendré par Koshuur et d’un vaisseau inconnu , Knonri fût rapidement exilé. Il vécu des siècles d’atrocités , enchaîné à l’intérieur d’un purgatoire. Ces années de souffrances forgèrent une véritable divinité.

Reniant toutes les règles fondatrices , le destructeur acquis assez de puissance pour se libérer de ses liens. Un énorme portail dimensionnel émergea au cœur de Trimala. Les témoins de cette scène furent hélas les premiers à subir la puissance du démon. Les dieux s’unirent pour enfermer Knonri une fois de plus. Koshuur et Mâat créèrent les sept puissants sceaux qui pouvaient contenir Knonri. La puissance du dieu n’égalait celle d’un dieu originel mais qu’en serait-il si Knonri avait désormais des fidèles? Le véritable but du destructeur était bel et bien réalisé. Les peuples de Trimala eurent vent des rumeurs et sans perdre de temps , plusieurs cultes s’établirent. Des fervents de la flamme propageaient l’influence de Knonri aux quatre coins de Trimala. Knonri se nourrit des prières et des sacrifices des peuples de Trimala.

Les dieux furent dupés une fois de plus. Ils vinrent châtier le transgresseur mais alors , le purgatoire de Knonri était désormais inaccessible. Des flammes qu’aucun dieu ne pouvait calmer entouraient l’entrée d’un plus grand monument. Une immense forteresse construite sur les bases du purgatoire s’élevait devant eux. Ils firent demi-tour en jurant garder à l’œil cet être mal-veillant. De son côté , le démon grandissait en puissance. Il usait de sa captivité abondamment. Knonri découvert alors les sept sceaux apocalyptiques dissimulés par les autres divins. Ils contenaient un pouvoir incommensurable. Le démon ne pouvait cependant quitter sa forteresse. Les sceaux , dispersés dans Trimala , devaient être retrouvés par son culte. Quelques fidèles entendirent son appel. Rapidement , des recherches furent entreprises par les fidèles les plus pieux.

Alors s’en suivit l’époque noir; L’apocalypse de Knonri. Hélas , toute chose ayant une fin , les dieux reprirent le contrôle. Les dieux ,et tout spécialement Mâat et Koshuur, savaient bien que cela serait un éternel recommencement. Trimala avait survécu à Knonri mais alors qu’il était enfermé de nouveau , sa rage devint fulgurante. De nouvelles races , maudites par Knonri avaient survécu au grand cataclysme , prolongeant ainsi l’influence du démon. Son règne n’était pas terminé car ainsi , Trimala se souviendrait de lui. De son purgatoire planaire il épiait désormais le moment où il resurgira.

– Retour –